Sophrologie, acouphènes et hyperacousie

 

Une prise en charge pluridisciplinaire coordonnée par le médecin traitant ou le médecin O.R.L.est généralement nécessaire.  La sophrologie est une des méthodes d'accompagnement de cette souffrance en plus des traitements mis en place lors de votre suivi médical. 

Acouphènes ?

 

Ce sont des sensations auditives (sifflements, grésillements, bourdonnements) qui ne sont pas causées par un bruit extérieur.

 

 Il en existe deux types :

 

1/ Acouphènes "objectifs" provenant de l’intérieur du corps (ex. : bruit du sang circulant dans un vaisseau).

 

2/Acouphènes "subjectifs" sans source physique. Ils prennent la forme de bourdonnements d’oreille ou de sifflements.

 

Dans tous les cas, les bruits entendus surviennent de façon brutale ou progressivement. Ils sont perçus dans une seule oreille ou dans les deux. Parfois, la personne atteinte peut aussi avoir l’impression que les acouphènes proviennent du milieu du crâne.

 

C’est une perception souvent gênante qui peut devenir invalidante. 

Hyperacousie ?

 

Il s'agit d'une intolérance aux sons habituellement bien supportés, bruits du quotidien tels que le volume sonore d'une conversation normale, le bruit d'un aspirateur, la sonnerie du téléphone, etc.

 

L'hyperacousie peut être liée aux acouphènes.

 

Acouphène et hyperacousie provoquent un état anxieux et parfois dépressif


Comment la sophrologie peut vous aider ?

 

La sophrologie est une méthode d’accompagnement                   psycho-corporelle avec une action positive sur le physique, le mental et l’émotionnel.

 

Un travail avec des techniques spécifiques telles  que l'accueil et l'acceptation des bruits parasites, l'accompagnement du  travail "d'habituation"  est favorisé.

 

Qu'est-ce que l'habituation ?

 

Les bruits que nous entendons sont mis en mémoire dans notre système auditif. En fonction de l’attention et de l’importance que nous portons à un bruit, celui-ci devient réactogène (il est traité par notre système auditif et nous sommes très réactifs lorsqu’il se produit) ou bien il devient neutre (il est alors bloqué ou atténué par les voies auditives et nous ne l’entendons plus, ou seulement comme un bruit de fond non gênant) : c’est le principe de l’habituation.

Ce phénomène d’habituation correspond donc au processus naturel qui nous permet de vivre dans un environnement bruyant sans être en permanence gênés par les différents bruits qui le compose.

Si cette habituation s’applique bien au signal de l’acouphène, elle va conduire progressivement à ce que le sujet « n’entende plus son acouphène et l’oublie ».

 

Les effets ?

 

Très rapidement les troubles tels que ceux  du sommeil peuvent être diminués, une meilleure récupération physique aidera à la concentration et l'anxiété peut ainsi diminuer favorisant ainsi un retour à une vie normale. 

Créé à l’initiative de Patricia GREVIN en décembre 2010, réunit une équipe de sophrologues et professionnels spécialistes dans la prise en charge des acouphènes et/ou de l’hyperacousie.

 

Il s’appuie sur un travail d’équipe pluridisciplinaire : Médecins ORL, audios-prothésistes, ostéopathes, acupuncteurs, psychologues, sophrologues.

 

   Ses objectifs:

- Promouvoir avec la sophrologie une technique accessible à tous pour apprendre à vivre normalement avec des acouphènes et/ou de l’hyperacousie,

- Permettre, dans un parcours d’accompagnement individuel et/ou collectif, une prise en charge des symptômes invalidants grâce à la sophrologie et à des protocoles précis,

- Informer et transmettre une méthode aux professionnels de santé

- Informer et transmettre des outils de gestion du stress en milieu professionnel.